La Création

La Côte des Blancs
Extrait à renseigner
La Bourgogne et ses cartes viticoles La Bourgogne et ses Climats représentés à 150 ans d’intervalle La Carte des Grands Vins de Bourgognes : dépliez la carte des Côtes de Nuits, celle des Côtes de Beaune et vous allez voyager ! Vous allez vous souvenir, vous allez enfin pouvoir situer les vignerons dont vous connaissez les bonnes bouteilles. Les appellations nous parlent, les Climats n’ont pas bougé, mais regardez la représentation des cartographes :       En 1861 : Les Grands Vins de Bourgogne « Classés pour chaque commune suivant le mérite des produits » Batault Morot, Éditeur à Beaune La distinction est faite entre les 1ères, 2èmes et 3èmes cuvées.     En 2012 : La Côte de Nuits Éditions Benoît France De nouvelles précisions apparaissent : appellations communales, grands crus, 1er crus, appellations régionales... Et pourtant, les Climats de Bourgogne sont soigneusement nommés et délimités depuis des siècles. Chaque Climat de Bourgogne est une parcelle de vigne qui possède son histoire et bénéficie de conditions géologiques et climatiques particulières. Chaque vin issu d’un Climat a son goût et sa place dans la hiérarchie des crus (Appellation Régionale, Village, Premier Cru, Grand Cru). Les Climats sont plus de 1000 à se succéder sur un mince ruban courant de Dijon à Santenay, au sud de Beaune.* *Définition donnée par le site des Climats de Bourgogne
Le Bilame : un tire-bouchon atypique mais qui a… de la bouteille     L’idée : « tirer » le bouchon d’une bouteille sans percer le bouchon. Comment : en introduisant deux lames d’ « acier ressort » fixées à une poignée entre le bouchon et le goulot de la bouteille ; puis en tirant et tournant l’ensemble pour extraire le bouchon sans l’avoir pénétré...   Le Bilame extrait facilement les bouchons en les laissant intacts, même ceux qui sont vieux et fragiles. Le bouchon n’est pas percé, et donc ne s’effrite pas. Le Bilame peut aussi servir à reboucher la bouteille entamée. La légende dit que le Bilame était très prisé de certains garçons de café, qui s’en servaient pour boire quelques centilitres dans les bouteilles et les reboucher sans laisser de trace d’effraction.     Le 1er brevet a été déposé par Charles Pégé le 1er juillet… 1887 ! L’Atelier du Vin (Société Sanbri) a déposé des brevets pour « perfectionnements d’un tire-bouchon à lames » les 13 mai 1949 et 6 avril 1954.   Fabriqué en France par centaines de milliers d’exemplaires, le Bilame de L’Atelier du Vin reste un outil recherché par les amateurs avertis, et tous ceux qui veulent s’initier à l’exercice étonnant de « tirer » le bouchon sans le percer d’une « queue de cochon ».
La Côte des Blancs Extrait à renseigner
La Côte des Blancs Extrait à renseigner